Concours 2014 - Agrandissement du Cercle Scolaire à Gletterens    MARELLE     Nouvelle école, nouvelle place villageoise    Le site du concours, malgré son emplacement en périphérie, est d’importance dans la composition de la localité. De par sa visibilité depuis la route, ainsi que par la vue dégagée depuis la place de l’église, il est fort probable que la nouvelle école qu’une école, le projet se veut être une extension de la vie collective au sein de la commune.   Cela explique l’implantation du bâtiment dans la parcelle qui lui est donnée. Situé en retrait par rapport au chemin du Martelet, un généreux préau prend place entre l’école existante et les habitations situées au sud. Cet espace a toutes les qualités d’une place villageoise pouvant accueillir une variété de manifestations.    Tout sous un toit    Le projet « Marelle » se veut de réunir toutes les fonctionnalités en un volume, sans pour autant compromettre l’indépendance des espaces d’enseignement et de la salle polyvalente. Le foyer est le cœur du bâtiment. C’est l’espace d’entrée, de distribution et de réception en cas de manifestation. Si le foyer est directement ouvert sur les espaces d’enseignement au quotidien, un système de portes pliables permet de fermer l’accès lorsqu’un évènement extrascolaire prend place. Une entrée au nord permet alors d’accéder aux classes sans passer par le foyer. Le reste du programme est organisé de manière à minimiser l’impact au sol, les espaces techniques, les vestiaires et l’abri protection civile se trouvent dans une partie enterrée, sous la salle polyvalente.    Une volumétrie au service des espaces    L’empreinte du bâtiment est résolument simple et rationnelle. Il en est autrement pour les hauteurs des toits, qui se veulent plus libres et s’articulant au rythme des espaces de l’école ainsi que de la salle polyvalente. Il en découle une alternance entre espaces en surhauteur et espaces secondaires.   Cette typologie apporte des qualités tant à la partie enseignement que à la salle polyvalente :   d’ouvertures complémentaires sous le plafond lumière naturelle, cela malgré la rationalisation du plan.   - La structure considérable nécessaire au recouvrement de la salle polyvalente se fond dans le relief de la toiture, et permet l’intégration des installations technique dans les cavités.   Ce rythme se prolonge jusqu’en façade et forme un avant toit avec colonnes dans la partie salle polyvalente. Celle-ci fait face au grand préau / pour former un espace généreux et accueillant pour les diverses activités au sein du village.   la volumétrie compacte mais subtilement fragmentée reste humble, et respectueuse envers un village principalement composé de maisons et petits immeubles.    Des détails qui font la différence    La relation avec le bâtiment existant, qui propose une place avec des bancs à l’ombre des arbres, le socle devant la salle polyvalente permettant aux enfant de s’assoir, l’enveloppe du bâtiment fait de panneaux de bois ; des détails qui rendent l’école agréable et accueillante malgré ses dimensions, même pour des enfants qui y font leur première toutes les échelles.   Ce n’est pas sans rappeler les anciennes fermes villageoises que la façade est revêtue de panneaux de bois, pouvant être préfabriqués et traités pour valoriser un matériau ancré dans la tradition locale. Une plus-value qui s’ajoute à la compacité du plan, et qui devrait garantir une solution économique et sans compromis.   Collaboration: Aurel Martin, Laurent Nicolet
       
     
005_GLE_Classes.jpg
       
     
005_GLE_Foyer.jpg
       
     
005_GLE_0_Situation.jpg
       
     
005_GLE_0_REZ_2.jpg
       
     
005_GLE_1_ETAGE.jpg
       
     
005_GLE_Coup_a.jpg
       
     
005_GLE_Coup_b.jpg
       
     
005_GLE_Coup_c.jpg
       
     
005_GLE_Coup_d.jpg
       
     
005_GLE_Facade_est.jpg
       
     
005_GLE_Facade_ouest.jpg
       
     
005_GLE_Schema_programme.jpg
       
     
005_GLE_Schema_structure.jpg
       
     
005_GLE_Maquette.jpg
       
     
  Concours 2014 - Agrandissement du Cercle Scolaire à Gletterens    MARELLE     Nouvelle école, nouvelle place villageoise    Le site du concours, malgré son emplacement en périphérie, est d’importance dans la composition de la localité. De par sa visibilité depuis la route, ainsi que par la vue dégagée depuis la place de l’église, il est fort probable que la nouvelle école qu’une école, le projet se veut être une extension de la vie collective au sein de la commune.   Cela explique l’implantation du bâtiment dans la parcelle qui lui est donnée. Situé en retrait par rapport au chemin du Martelet, un généreux préau prend place entre l’école existante et les habitations situées au sud. Cet espace a toutes les qualités d’une place villageoise pouvant accueillir une variété de manifestations.    Tout sous un toit    Le projet « Marelle » se veut de réunir toutes les fonctionnalités en un volume, sans pour autant compromettre l’indépendance des espaces d’enseignement et de la salle polyvalente. Le foyer est le cœur du bâtiment. C’est l’espace d’entrée, de distribution et de réception en cas de manifestation. Si le foyer est directement ouvert sur les espaces d’enseignement au quotidien, un système de portes pliables permet de fermer l’accès lorsqu’un évènement extrascolaire prend place. Une entrée au nord permet alors d’accéder aux classes sans passer par le foyer. Le reste du programme est organisé de manière à minimiser l’impact au sol, les espaces techniques, les vestiaires et l’abri protection civile se trouvent dans une partie enterrée, sous la salle polyvalente.    Une volumétrie au service des espaces    L’empreinte du bâtiment est résolument simple et rationnelle. Il en est autrement pour les hauteurs des toits, qui se veulent plus libres et s’articulant au rythme des espaces de l’école ainsi que de la salle polyvalente. Il en découle une alternance entre espaces en surhauteur et espaces secondaires.   Cette typologie apporte des qualités tant à la partie enseignement que à la salle polyvalente :   d’ouvertures complémentaires sous le plafond lumière naturelle, cela malgré la rationalisation du plan.   - La structure considérable nécessaire au recouvrement de la salle polyvalente se fond dans le relief de la toiture, et permet l’intégration des installations technique dans les cavités.   Ce rythme se prolonge jusqu’en façade et forme un avant toit avec colonnes dans la partie salle polyvalente. Celle-ci fait face au grand préau / pour former un espace généreux et accueillant pour les diverses activités au sein du village.   la volumétrie compacte mais subtilement fragmentée reste humble, et respectueuse envers un village principalement composé de maisons et petits immeubles.    Des détails qui font la différence    La relation avec le bâtiment existant, qui propose une place avec des bancs à l’ombre des arbres, le socle devant la salle polyvalente permettant aux enfant de s’assoir, l’enveloppe du bâtiment fait de panneaux de bois ; des détails qui rendent l’école agréable et accueillante malgré ses dimensions, même pour des enfants qui y font leur première toutes les échelles.   Ce n’est pas sans rappeler les anciennes fermes villageoises que la façade est revêtue de panneaux de bois, pouvant être préfabriqués et traités pour valoriser un matériau ancré dans la tradition locale. Une plus-value qui s’ajoute à la compacité du plan, et qui devrait garantir une solution économique et sans compromis.   Collaboration: Aurel Martin, Laurent Nicolet
       
     

Concours 2014 - Agrandissement du Cercle Scolaire à Gletterens

MARELLE

Nouvelle école, nouvelle place villageoise

Le site du concours, malgré son emplacement en périphérie, est d’importance dans la composition de la localité. De par sa visibilité depuis la route, ainsi que par la vue dégagée depuis la place de l’église, il est fort probable que la nouvelle école qu’une école, le projet se veut être une extension de la vie collective au sein de la commune. 

Cela explique l’implantation du bâtiment dans la parcelle qui lui est donnée. Situé en retrait par rapport au chemin du Martelet, un généreux préau prend place entre l’école existante et les habitations situées au sud. Cet espace a toutes les qualités d’une place villageoise pouvant accueillir une variété de manifestations. 

Tout sous un toit

Le projet « Marelle » se veut de réunir toutes les fonctionnalités en un volume, sans pour autant compromettre l’indépendance des espaces d’enseignement et de la salle polyvalente. Le foyer est le cœur du bâtiment. C’est l’espace d’entrée, de distribution et de réception en cas de manifestation. Si le foyer est directement ouvert sur les espaces d’enseignement au quotidien, un système de portes pliables permet de fermer l’accès lorsqu’un évènement extrascolaire prend place. Une entrée au nord permet alors d’accéder aux classes sans passer par le foyer. Le reste du programme est organisé de manière à minimiser l’impact au sol, les espaces techniques, les vestiaires et l’abri protection civile se trouvent dans une partie enterrée, sous la salle polyvalente. 

Une volumétrie au service des espaces

L’empreinte du bâtiment est résolument simple et rationnelle. Il en est autrement pour les hauteurs des toits, qui se veulent plus libres et s’articulant au rythme des espaces de l’école ainsi que de la salle polyvalente. Il en découle une alternance entre espaces en surhauteur et espaces secondaires. 

Cette typologie apporte des qualités tant à la partie enseignement que à la salle polyvalente : 

d’ouvertures complémentaires sous le plafond lumière naturelle, cela malgré la rationalisation du plan. 

- La structure considérable nécessaire au recouvrement de la salle polyvalente se fond dans le relief de la toiture, et permet l’intégration des installations technique dans les cavités. 

Ce rythme se prolonge jusqu’en façade et forme un avant toit avec colonnes dans la partie salle polyvalente. Celle-ci fait face au grand préau / pour former un espace généreux et accueillant pour les diverses activités au sein du village. 

la volumétrie compacte mais subtilement fragmentée reste humble, et respectueuse envers un village principalement composé de maisons et petits immeubles. 

Des détails qui font la différence

La relation avec le bâtiment existant, qui propose une place avec des bancs à l’ombre des arbres, le socle devant la salle polyvalente permettant aux enfant de s’assoir, l’enveloppe du bâtiment fait de panneaux de bois ; des détails qui rendent l’école agréable et accueillante malgré ses dimensions, même pour des enfants qui y font leur première toutes les échelles. 

Ce n’est pas sans rappeler les anciennes fermes villageoises que la façade est revêtue de panneaux de bois, pouvant être préfabriqués et traités pour valoriser un matériau ancré dans la tradition locale. Une plus-value qui s’ajoute à la compacité du plan, et qui devrait garantir une solution économique et sans compromis. 

Collaboration: Aurel Martin, Laurent Nicolet

005_GLE_Classes.jpg
       
     
005_GLE_Foyer.jpg
       
     
005_GLE_0_Situation.jpg
       
     
005_GLE_0_REZ_2.jpg
       
     
005_GLE_1_ETAGE.jpg
       
     
005_GLE_Coup_a.jpg
       
     
005_GLE_Coup_b.jpg
       
     
005_GLE_Coup_c.jpg
       
     
005_GLE_Coup_d.jpg
       
     
005_GLE_Facade_est.jpg
       
     
005_GLE_Facade_ouest.jpg
       
     
005_GLE_Schema_programme.jpg
       
     
005_GLE_Schema_structure.jpg
       
     
005_GLE_Maquette.jpg