Polymino      Urbanisme et paysage     Les bâtiments sont arrangés de façon orthogonale sur tout le campus, dans une topographie qui se veut douce et naturelle. Le nouveau bâtiment s’intègre dans le site avec précision, respectant un écart avec le bâtiment B-III et conservant l’espace boisé le long du chemin piéton. Il se pose en retrait, afin de laisser au cèdre protégé et à la place centrale l’espace qu’ils méritent. Contenue par les bâtiments B-III, B-IV et le nouveau B-V, la place centrale est clairement définie. Elle s’étend en une esplanade devant le restaurant, qui mène aux préaux d’école. Cette succession fluide d’espaces traverse le campus de part en part et dessert tous les bâtiments. Le dénivelé de la place est structuré par un grand escalier à trois paliers et un muret d’enceinte à deux niveaux autour du cèdre, afin de former une topographie accueillante et bien proportionnée.     Façade et programme     Le bâtiment regroupe le programme en un volume très compact. L’empreinte au sol minimale préserve le parc, une enveloppe réduite permet des économies de ressources et d’argent. Les espaces principaux sont empilés et reliés entre eux par une circulation généreuse et efficace. Ils peuvent être mis en relation ou fonctionner de manière autonome, chaque salle ayant des qualités différentes à offrir.  La façade reflète la vocation publique du programme et la grande rationalité du bâtiment qui l’accueille. L’ouverture du rez-de-chaussée, aussi exprimée dans le théâtre et le restaurant existants, est thematisée en un bel étage, arborant des éléments de façades expressifs et de grands vitrages, qui rayonne de la place centrale à l’entrée est de Beausobre. La façade des autres étages est élégante mais moins expressive, dialoguant avec l’espace extérieur par retrait ou par porte-à-faux.     Structure     La structure porteuse en béton armé de type «ossature-dalle» est une solution optimale en termes de rationalisation, de exibilité et de durabilité. Dans les grandes salles, les poutres en béton précontraintes repartissent les charges sur les porteurs verticaux et permettent une ouverture et une flexibilité maximale. Le vide entre ces hautes poutres est à la disposition de toutes les installations techniques nécessaires, y compris les importants équipements de scène de la salle mutlifonctions. Les poutres au plafond du foyer d’entrée sont arrangées en quadrillage et répartissent les charges de la petite salle sur les quatre côtés, libérant ainsi l’espace de tout porteur. Le plan de chaque étage étant aligné sur une trame stricte, les charges sont reportées aux fondations simplement et efficacement.     Matériaux et couleurs     À l’intérieur du bâtiment, le concept de matérialisation se résume à la structure en béton apparente sertie de quelques matériaux robustes et élégants. Le haut facteur de répétition modulaire du projet garantit des coûts d’éxécution réduits. Les cadres de fenêtres, les portes et les cloisons mobiles sont en bois peint de couleur sombre. Le terrazzo de teinte chaude et les plafonds suspendus légèrement colorés complètent cet assemblage qui assure la cohérence visuelle des espaces publiques. En façade, les teintes ocre et bronze rappellent l’espace l’intérieur, et sont surtout en dialogue direct avec les bâtiments existants. Les éléments de façade en composite ciment-verre ont une texture et une couleur évoquants celles du béton lavé. Les surfaces en aluminium thermolaqué s’apparentent également aux façades des bâtiments voisins. Les éléments extérieurs de revêtement sont par ailleurs tous ventilés et démontables pour une durabilité optimale.      concours 2017  équipe: Patrick Meier, Laurent Nicolet  paysagiste: Studio Boden, Graz  conseil en énergie: hps energieconsulting AG, Zürich
       
     
013_MRG_171109_Aussenbild_Filter.jpg
       
     
1101 [Masse 1_2000].jpg
       
     
2001 [0].jpg
       
     
2101 [+1].jpg
       
     
2801 [-2].jpg
       
     
2901 [-1].jpg
       
     
3001 [Schnitt B-B 1_200].jpg
       
     
4001 [Ansicht Nord 1_200 A3].jpg
       
     
4201 [Ansicht Ost 1_200 A3].jpg
       
     
5001 [Detail 1_50]-psd.jpg
       
     
  Polymino      Urbanisme et paysage     Les bâtiments sont arrangés de façon orthogonale sur tout le campus, dans une topographie qui se veut douce et naturelle. Le nouveau bâtiment s’intègre dans le site avec précision, respectant un écart avec le bâtiment B-III et conservant l’espace boisé le long du chemin piéton. Il se pose en retrait, afin de laisser au cèdre protégé et à la place centrale l’espace qu’ils méritent. Contenue par les bâtiments B-III, B-IV et le nouveau B-V, la place centrale est clairement définie. Elle s’étend en une esplanade devant le restaurant, qui mène aux préaux d’école. Cette succession fluide d’espaces traverse le campus de part en part et dessert tous les bâtiments. Le dénivelé de la place est structuré par un grand escalier à trois paliers et un muret d’enceinte à deux niveaux autour du cèdre, afin de former une topographie accueillante et bien proportionnée.     Façade et programme     Le bâtiment regroupe le programme en un volume très compact. L’empreinte au sol minimale préserve le parc, une enveloppe réduite permet des économies de ressources et d’argent. Les espaces principaux sont empilés et reliés entre eux par une circulation généreuse et efficace. Ils peuvent être mis en relation ou fonctionner de manière autonome, chaque salle ayant des qualités différentes à offrir.  La façade reflète la vocation publique du programme et la grande rationalité du bâtiment qui l’accueille. L’ouverture du rez-de-chaussée, aussi exprimée dans le théâtre et le restaurant existants, est thematisée en un bel étage, arborant des éléments de façades expressifs et de grands vitrages, qui rayonne de la place centrale à l’entrée est de Beausobre. La façade des autres étages est élégante mais moins expressive, dialoguant avec l’espace extérieur par retrait ou par porte-à-faux.     Structure     La structure porteuse en béton armé de type «ossature-dalle» est une solution optimale en termes de rationalisation, de exibilité et de durabilité. Dans les grandes salles, les poutres en béton précontraintes repartissent les charges sur les porteurs verticaux et permettent une ouverture et une flexibilité maximale. Le vide entre ces hautes poutres est à la disposition de toutes les installations techniques nécessaires, y compris les importants équipements de scène de la salle mutlifonctions. Les poutres au plafond du foyer d’entrée sont arrangées en quadrillage et répartissent les charges de la petite salle sur les quatre côtés, libérant ainsi l’espace de tout porteur. Le plan de chaque étage étant aligné sur une trame stricte, les charges sont reportées aux fondations simplement et efficacement.     Matériaux et couleurs     À l’intérieur du bâtiment, le concept de matérialisation se résume à la structure en béton apparente sertie de quelques matériaux robustes et élégants. Le haut facteur de répétition modulaire du projet garantit des coûts d’éxécution réduits. Les cadres de fenêtres, les portes et les cloisons mobiles sont en bois peint de couleur sombre. Le terrazzo de teinte chaude et les plafonds suspendus légèrement colorés complètent cet assemblage qui assure la cohérence visuelle des espaces publiques. En façade, les teintes ocre et bronze rappellent l’espace l’intérieur, et sont surtout en dialogue direct avec les bâtiments existants. Les éléments de façade en composite ciment-verre ont une texture et une couleur évoquants celles du béton lavé. Les surfaces en aluminium thermolaqué s’apparentent également aux façades des bâtiments voisins. Les éléments extérieurs de revêtement sont par ailleurs tous ventilés et démontables pour une durabilité optimale.      concours 2017  équipe: Patrick Meier, Laurent Nicolet  paysagiste: Studio Boden, Graz  conseil en énergie: hps energieconsulting AG, Zürich
       
     

Polymino

Urbanisme et paysage

Les bâtiments sont arrangés de façon orthogonale sur tout le campus, dans une topographie qui se veut douce et naturelle. Le nouveau bâtiment s’intègre dans le site avec précision, respectant un écart avec le bâtiment B-III et conservant l’espace boisé le long du chemin piéton. Il se pose en retrait, afin de laisser au cèdre protégé et à la place centrale l’espace qu’ils méritent. Contenue par les bâtiments B-III, B-IV et le nouveau B-V, la place centrale est clairement définie. Elle s’étend en une esplanade devant le restaurant, qui mène aux préaux d’école. Cette succession fluide d’espaces traverse le campus de part en part et dessert tous les bâtiments. Le dénivelé de la place est structuré par un grand escalier à trois paliers et un muret d’enceinte à deux niveaux autour du cèdre, afin de former une topographie accueillante et bien proportionnée.

Façade et programme

Le bâtiment regroupe le programme en un volume très compact. L’empreinte au sol minimale préserve le parc, une enveloppe réduite permet des économies de ressources et d’argent. Les espaces principaux sont empilés et reliés entre eux par une circulation généreuse et efficace. Ils peuvent être mis en relation ou fonctionner de manière autonome, chaque salle ayant des qualités différentes à offrir.

La façade reflète la vocation publique du programme et la grande rationalité du bâtiment qui l’accueille. L’ouverture du rez-de-chaussée, aussi exprimée dans le théâtre et le restaurant existants, est thematisée en un bel étage, arborant des éléments de façades expressifs et de grands vitrages, qui rayonne de la place centrale à l’entrée est de Beausobre. La façade des autres étages est élégante mais moins expressive, dialoguant avec l’espace extérieur par retrait ou par porte-à-faux.

Structure

La structure porteuse en béton armé de type «ossature-dalle» est une solution optimale en termes de rationalisation, de exibilité et de durabilité. Dans les grandes salles, les poutres en béton précontraintes repartissent les charges sur les porteurs verticaux et permettent une ouverture et une flexibilité maximale. Le vide entre ces hautes poutres est à la disposition de toutes les installations techniques nécessaires, y compris les importants équipements de scène de la salle mutlifonctions. Les poutres au plafond du foyer d’entrée sont arrangées en quadrillage et répartissent les charges de la petite salle sur les quatre côtés, libérant ainsi l’espace de tout porteur. Le plan de chaque étage étant aligné sur une trame stricte, les charges sont reportées aux fondations simplement et efficacement.

Matériaux et couleurs

À l’intérieur du bâtiment, le concept de matérialisation se résume à la structure en béton apparente sertie de quelques matériaux robustes et élégants. Le haut facteur de répétition modulaire du projet garantit des coûts d’éxécution réduits. Les cadres de fenêtres, les portes et les cloisons mobiles sont en bois peint de couleur sombre. Le terrazzo de teinte chaude et les plafonds suspendus légèrement colorés complètent cet assemblage qui assure la cohérence visuelle des espaces publiques. En façade, les teintes ocre et bronze rappellent l’espace l’intérieur, et sont surtout en dialogue direct avec les bâtiments existants. Les éléments de façade en composite ciment-verre ont une texture et une couleur évoquants celles du béton lavé. Les surfaces en aluminium thermolaqué s’apparentent également aux façades des bâtiments voisins. Les éléments extérieurs de revêtement sont par ailleurs tous ventilés et démontables pour une durabilité optimale.

concours 2017

équipe: Patrick Meier, Laurent Nicolet

paysagiste: Studio Boden, Graz

conseil en énergie: hps energieconsulting AG, Zürich

013_MRG_171109_Aussenbild_Filter.jpg
       
     
1101 [Masse 1_2000].jpg
       
     
2001 [0].jpg
       
     
2101 [+1].jpg
       
     
2801 [-2].jpg
       
     
2901 [-1].jpg
       
     
3001 [Schnitt B-B 1_200].jpg
       
     
4001 [Ansicht Nord 1_200 A3].jpg
       
     
4201 [Ansicht Ost 1_200 A3].jpg
       
     
5001 [Detail 1_50]-psd.jpg